Coaching de vie

Les émotions, reflets de l’âme, sources de vie et de créativité

Nous vivons tous des journées remplies d’émotions diverses et variées, aux milles nuances et aux multiples facettes. Nous pouvons passer par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, du rire aux larmes, de la détresse à l’enthousiasme… Tristesse, honte, gratitude, culpabilité, joie, sérénité, anxiété, colère, … plusieurs sentiments et états d’âme se mélangent et ne sont pas tous faciles à vivre et à gérer. Ce qui est bien, vous savez, c’est qu’il est possible d’en faire quelque chose.

Prenons l’exemple de la colère, car elle est inspirante. Nous pouvons y trouver notre motivation, car elle peut nous donner le courage nécessaire à la réalisation d’une action qui nous faisait peur auparavant. Au lieu de se laisser dépasser et envahir par l’intensité émotionnelle, comme une vague nous submergerait, nous couperait notre respiration et de nos ressources, nous pouvons choisir de transcender l’émotion et de nous en servir en y puisant notre créativité, en la transformant en oeuvre d’art.

Surfer sur la vague

En prenant conscience de notre colère, l’occasion nous est donnée de nous reconnecter un peu plus à notre pouvoir personnel, car la colère est une énergie intense dans laquelle nous pouvons puiser des ressources. La vivre pleinement permet d’exploiter ses avantages tout en nous sentant plus vivant, et tellement plus léger paradoxalement. Car c’est libérateur et source de satisfaction que de se sentir animé, poussé par une force de vie qui nous amène à reprendre notre juste place, celle qui nous appartenait dès le départ mais que nous n’avions pas eu l’audace ni le courage d’assumer. Elle nous rend notre lucidité et nous permet de trouver la volonté, la confiance et la légitimité à l’intérieur pour affronter une situation, affirmer nos droits, exprimer notre vérité propre face à une personne qui ne nous a pas respecté, par exemple. 

Parce que la colère honore qui nous sommes et nous oblige à reprendre les rênes, à nous respecter, à reconnaître ce dont nous avons besoin, à prendre en compte notre réalité singulière pour ce qu’elle est et à assumer cela aux yeux des autres. Elle nous donne l’opportunité d’être qui nous sommes plus pleinement, de vivre plus librement et plus en accord avec nos convictions. Voilà, au travers de la colère, une illustration de tous les bénéfices qu’une émotion peut nous apporter.

Etre traversé par ses émotions peut être une expérience douloureuse, mais c’est également une expérience précieuse car elles nous renseignent sur ce qui est important pour nous, sur nos valeurs, sur l’état actuel de nos besoins, sur leur accomplissement. Chaque émotion a donc sa place. Et si elles ont toutes lieux d’être, c’est parce que ce sont aussi des signaux d’alarme, des indicateurs nous montrant qu’il y a quelque chose à faire différemment, une autre voie à suivre, un aspect à réajuster dans nos comportements ou dans nos attitudes pour être plus en alignement avec soi et avec les autres.

« Dans une société où l’expression de ses émotions est perçue à tort comme une faiblesse » (Malyqa), alors qu’il s’agit au contraire d’une grande force (!) – car cela demande du courage de partager sa vulnérabilité – je vous inviterais à trouver un lieu, un temps, et une ou plusieurs façons de les canaliser, de les décharger en toute sécurité. Une activité qui vous ressemble et qui correspond à vos besoins du moment. Cela peut être l’art comme évoqué précédemment, l’écriture, la musique, le théâtre, le dialogue avec un proche ou un professionnel qui sait vous comprendre et vous entendre, un sport, … n’importe quel moyen adapté à votre personnalité.

Mais avant cela, il est nécessaire de s’entraîner à mieux les identifier, à sentir ce qui se passe dans votre corps à leur arrivée. De mieux les considérer, de leur accorder une place, un espace pour leur permettre de se libérer. De les accepter, comme des prolongements momentanés de vous-même, témoins de vos aspirations et de vos valeurs qui méritent d’être entendus et ne demandent qu’à être valorisés. Et vous verrez, une fois que vous leur ouvrirez votre cœur sans jugement et que leurs messages auront été délivrés, ces émotions s’évaporeront sans laisser de trace, comme si elles n’avaient jamais existé, et vous ne les subirez plus, vous les accueillerez. Une fois intégrées, ce sera à vous de vous servir des informations transmises pour améliorer votre vie jour après jour, à votre niveau et avec vos capacités du moment, mais toujours dans une dynamique et une intention d’évolution. 

Pour ce faire, prendre chaque jour un moment pour se connecter à soi et à ce que l’on ressent et en comprendre l’origine est indispensable. Cela permet d’être au clair sur ce que l’on traverse, de s’alléger et donc d’améliorer son bien-être sur la durée. C’est donc un moment d’introspection essentiel pour prendre soin de soi, mais aussi pour apprendre à mieux se connaître et appréhender nos vies avec plus de conscience. Et n’oublions pas que « prendre soin de soi n’est pas une question de temps mais plutôt de priorité », comme l’indique mon amie Malyqa dans son dernier article.  

Et vous, quelle était la dernière émotion que vous avez ressentie et quel message est-elle venue vous apporter ? Par conséquent, quelle sera la prochaine action que vous allez poser pour vivre une vie plus alignée avec qui vous êtes ?

Emilie

2 réflexions au sujet de “Les émotions, reflets de l’âme, sources de vie et de créativité”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s